Port au volant des Google Glass : une Californienne acquittée

Port au volant des Google Glass : une Californienne acquittée

Cecila Abadie est l’une de ces Google Explorers qui utilise quotidiennement aux Etats-Unis, les lunettes Google. Lors d’un déplacement le 29 octobre 2013, elle se fit arrêter par des policiers de Californie qui avaient alors deux reproches à lui formuler :

  • une vitesse excessive (et c’est bien certainement l’objet premier de son interpellation);
  • le port de Google Glass.

Il s’avère en effet que dans l’Etat de Californie, il est légalement interdit de conduire en visualisant un écran ou un lecteur de vidéos. L’assimilation faite entre l’usage des Google Glass et cette interdiction est dès lors très facilement réalisable. Et c’est bien sur ce fondement que lui était reproché le port des Google Glass.

La conductrice acquittée

Cécila Abadie avec ses Google Glass

Cécila Abadie avec ses Google Glass

Pour sa défense, la Californienne affirme que ses Google Glass étaient éteintes lors de sa conduite et que leur simple port ne peut être sanctionné. Pour autant, les agents l’ayant arrêtée soutiennent formellement que les lunettes de la firme américaine étaient bien en marche lors de l’arrestation. Cecila Abadie, pour sa part, soutient qu’elle a allumé les lunettes en levant les yeux pour visualiser les agents.

Une situation délicate à juger qui vient alimenter un débat américain entre les anti-Google Glass au volant et ceux affirmant que leur utilisation peut être bénéfique à la sécurité routière.

Suite à l’audience tenue le 16 janvier, la conductrice de 44 ans qui comparaissait pour conduite « en état de distraction » a finalement été acquittée par un juge américain. Il était en effet impossible de prouver le fonctionnement effectif des lunettes lors de la conduite.

L’émergence des Google Glass vient déjà poser des questions juridiques passionnantes aux Etats-Unis. Certains Etats soucieux d’éviter ce type de jugement ont pris parti pour l’interdiction pure et simple du port des lunettes connectées au volant. Anticipation du risque ou mesure de facilité? L’avenir nous le dira.

 

Laisser un commentaire

comment-avatar

*