Non, les Google Glass ne sont pas dangereuses

Non, les Google Glass ne sont pas dangereuses

Des articles sensationnels sont sortis ces derniers jours afin de pointer du doigt la possible dangerosité des Google Glass. Ils se fondent pour cela sur les déclarations du Docteur en Optométrie (spécialisé en vision et santé des yeux) Eli Peli. Cet homme a été contacté par Google lors de la création des Glass et émet aujourd’hui plusieurs critiques :

  • L’emplacement du prisme n’est pas idéal, car il n’est pas à une position naturelle
  • Des migraines ou plutôt des sensations liées à un inconfort des muscles des yeux pourraient apparaître

Autant d’arguments qui ont fait le bonheur des anti-Google Glass. Mais le géant de la recherche ne pouvait laisser de telles accusations se répandre sans mettre les choses au point. C’est ainsi que le compte Google+ officiel a partagé un post qu’Eli Peli a publié juste après ces fameux articles. Il tient à nuancer les propos qui ont pu être retranscrits.

Il étudie les HMD (Head-Mounted-Displays) depuis plusieurs années et jusqu’à présent, il n’a trouvé aucune preuve de risques pour la santé. Proportionnellement au nombre de Glass Explorers, le nombre de personnes s’étant plaintes de maux de tête ou d’inconforts est insignifiant.

Pour la plupart, cette sensation disparaît au bout d’un ou deux jours. Le phénomène d’adaptation est tout à fait normal, car comme toute personne changeant ses lunettes de vue, il peut y avoir un temps d’acclimatation.

Le post conclut en indiquant que les Google Glass ont été étudiées pour des micro-interactions, c’est-à-dire une utilisation courte et espacée dans le temps. Les lunettes ne sont pas faites pour lire un livre ou visionner un film.

Laisser un commentaire

comment-avatar

*