Les Googles Glass au volant bientôt interdites en Virginie Occidentale ?

Les Googles Glass au volant bientôt interdites en Virginie Occidentale ?

Lorsque des personnes essaient les Google Glass, les deux fonctionnalités qui intéressent le plus sont la prise de photo et la navigation GPS. Contrairement à un smartphone ou un boitier GPS classique, l’utilisation des Google Glass est moins dangereuse pour plusieurs raisons. Le regard n’est que très peu perturbé lors de la conduite et les informations ne sont affichées qu’aux moments pertinents. A cause de la faible autonomie des lunettes, Google a fait le choix d’éteindre l’écran le plus rapidement et de ne privilégier que les événements importants.

Mais cela ne semble pas convenir à Gary G Howell qui a déposé la semaine dernière un projet de loi visant à interdire « l’utilisation d’un objet connecté avec un écran sur la tête ». Sans les citer directement, ce sont les Google Glass qui sont dans le viseur de ce républicain de Virginie Occidentale. Dans cet Etat américain, il est déjà interdit d’envoyer des messages ou de téléphone sans kit mains libres.

Selon ce législateur, le problème ne serait pas la navigation à proprement parler, mais les messages. Il pense que le gouvernement a le devoir de s’assurer que les citoyens ne vont pas blesser ou tuer quelqu’un quand un piéton traversera la route, alors qu’ils écrivent des messages.

J’aime l’idée du produit et je crois que c’est l’avenir, mais sur la dernière législature nous avons travaillé sur une loi interdisant l’envoi de messages en conduisant.

Ce sont surtout les jeunes qui aiment les nouvelles technologies et qui essaient de nouvelles choses. Ce sont aussi les conducteurs les plus vulnérables et inexpérimentés. Nous avons entendu parler de nombreux accidents causés par des textos en conduisant, la plupart impliquant nos jeunes conducteurs.

Cette future interdiction aurait toutefois une exception pour les services d’urgence et les forces de l’ordre. Pour le moment, Gary G Howell n’est pas certain qu’une telle loi puisse être validée en tant que telle, mais il estime que d’autres lois semblables suivront. Cette interdiction pourrait intervenir au moment même où d’autres Etats se montrent plus flexibles en autorisant les voitures autonomes.

Source : ZDnet

Laisser un commentaire

comment-avatar

*