Accueil / Google Glass / La boutique officielle des Google Glass est remplacée par le Google Play

La boutique officielle des Google Glass est remplacée par le Google Play

Depuis le lancement du programme Glass Explorer l’année dernière, les Google Glass bénéficient d’un site à leur effigie. Relativement limité lorsque l’on ne se situe pas aux États-Unis ou au Royaume-Uni, il offre en quelques clics les différentes fonctionnalités proposées par les lunettes, la liste des glasswares (applications) et bien évidemment une boutique. Cette dernière permettait d’acheter des lunettes avec des accessoires, à condition de remplir les conditions demandées par Google (carte bancaire américaine, nationalité américaine…).

Mais il faut désormais parler au passé, car le lien vers la boutique redirige maintenant vers le Google Play. Google semble donc vouloir rassembler tout ses produits en un seul et même endroit, afin que l’utilisateur ne soit pas désorienté devant des interfaces différentes. En terme de contenu, on retrouve sur le Google Play les mêmes lunettes, montures et accessoires… et le même prix.

Ce choix de la part de Google montre que l’entreprise croit énormément en son produit en l’affichant à côté des smartphones, tablettes, Chromebooks et Android TV. Malheureusement, malgré cette visibilité accrue, la disponibilité du produit final ne semble toujours pas se profiler à l’horizon.

A propos de Edouard Marquez

Passionné (fanboy ?) par Google et Android, je suis développeur Android freelance et passionné par la VR !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Interview de Wearable Intelligent Banking : l’équipe incubée au SG Connected Hack

Le SG Connected Hack était un hackathon qui s’est déroulé à Paris au début du mois d’octobre. Nous avons souhaité interroger...

Interview de Secours Routier : le coup de coeur du jury du hackathon SG Connected Hack

Le SG Connected Hack était un hackathon qui s’est déroulé à Paris au début du mois d’octobre. Nous avons souhaité interroger...

Fermer