Google travaille sur la prochaine version des Google Glass

Google travaille sur la prochaine version des Google Glass

Les Google Glass sont les lunettes connectées qui sont probablement les plus connues du grand public. Bien que Google souhaitait avoir une opinion favorable du plus grand nombre, l’entreprise américaine voulait avant tout tester le marché et les usages. C’est une des raisons pour lesquelles il a créé le programme Glass Explorer : permettre de tester cette nouvelle technologie. Avec un ticket d’entrée à 1500 €, l’idée était d’avoir une communauté restreinte faisant remonter les aspects positifs comme négatifs.

Initialement limité aux américains, le programme s’est ensuite ouvert, ayant même une place sur le Google Play à côté des smartphones, tablettes ou encore Chromebooks. Cette première version n’avait par définition aucun avenir et Google a par conséquent décidé de stopper sa commercialisation en début d’année 2015. Alors que certains tiraient à boulets rouges sur ces wearables, le géant de la recherche continuait sur sa lancée avec la promotion de Tony Fadell à la tête du projet.

Plusieurs mois se sont écoulés depuis et les indices sur la version 2 des Google Glass se multiplient. Tout a commencé par l’apparition sur le site de la FCC (l’organisme de certification des terminaux américains) d’un produit ayant pour nom A4R-GG1. Les lettres GG ont tout de suite ranimé la flamme chez les commentateurs, alors que les détails étaient minces : le produit intègre une puce Bluetooth et WiFi 802.11 a/b/g/n/ac. Difficile de savoir alors s’il s’agit réellement des Google Glass ou du prochain Chromecast par exemple.

Mais en creusant davantage dans les documents publiés par la FCC, on note la présente d’une batterie rechargeable et non amovible, un chargeur secteur et un câble USB. Autre élément qui met la puce à l’oreille : l’accès aux informations de la FCC sur ce terminal doit s’effectuer par le menu des paramètres, en scrollant à gauche ou à droite. A l’instant où nous publions cet article, aucun produit de chez Google n’offre ce type de navigation… à l’exception des Google Glass.

Cette nouvelle version devrait toutefois être utilisée autrement par Google. La première était en effet réservée au grand public dans un premier temps, avant de s’attaquer au marché des entreprises grâce au programme Glass at Work. Selon des sources du site 9to5Google, la nouvelle version est désignée en interne comme étant une « Enterprise Edition » ou « Google Glass EE » (à titre de comparaison le programme Glass Explorer était noté Google Glass XE).

Toujours selon 9to5Google, cette « Enterprise Edition » ne serait pas à proprement parler la deuxième version des lunettes, mais plutôt une déclinaison dédiée au monde de l’enterprise. L’accueil des professionnels avait été positif et Google semble dans un premier temps privilégier ce secteur, avant peut-être de s’ouvrir une nouvelle fois au grand public. La stratégie utilisée ne serait-elle pas tout simplement l’inverse de la précédente ? Prudence pour le moment, car Google n’a toujours rien communiqué à ce sujet.

Laisser un commentaire

comment-avatar

*