Des Google Glass pour aider les personnes atteintes de Parkinson à danser

Des Google Glass pour aider les personnes atteintes de Parkinson à danser

Les premiers retours des gagnants du concours Giving Through Glass lancé par Google commencent doucement à émerger ; après celui de Classroom Champions, qui permettra à des enfants à l’aide des Google Glass de voir ce que vit Lex Gillette, un athlète paralympique aveugle, c’est au tour du groupe de danse de Mark Morris de donner ses premières remarques sur le sujet, qui concerne tout particulièrement son programme Dance for PD®, qui permet aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson de prendre des cours. L’objectif est d’utiliser les lunettes connectées pour donner des indications visuelles et musicales pour mieux apprendre les pas de danse.

Qu’est-ce que Dance for PD® ?

Le programme Dance for PD® propose à des personnes atteintes de la maladie de Parkinson d’utiliser la danse comme thérapie. Cette activité permet aux élèves de retrouver le contrôle de leur corps. Pamela Quinn est une personnalité importante dans ce domaine ; danseuse professionnelle, elle est atteinte à l’âge de 42 ans de Parkinson. Elle insiste sur l’intérêt de cet art pour aider les personnes qui souffrent de cette maladie : « L’une des nombreuses façons dont Parkinson nous affecte est qu’elle affecte la façon dont nous bougeons – notre posture, notre foulée, notre équilibre. La danse est une forme d’art qui traite de ces mêmes questions. »

En dansant, les élèves se focalisent sur leur corps et le rythme de la musique leur donne des indications à suivre pour mieux se mouvoir. « Il fournit une structure qui peut être utilisée pour pratiquer un mouvement », explique Pamela Quinn. Elle peut également apporter du bien-être à ceux qui la pratiquent, comme semble le démontrer cette vidéo de présentation du groupe Dance for PD® :

Les avantages des Google Glass pour la danse

L’utilisation des Google Glass dans ce cadre n’est pas anodine ; les élèves pourront gagner en autonomie en reproduisant les exercices librement via une application conçue spécialement pour le cours – le tout sans avoir à utiliser leurs mains, via la commande vocale. « Nous voulons offrir des leçons les plus portables possibles », indique David Leventhal, directeur du programme Dance for PD®.

L’objectif en soi n’est pas de garder jalousement cette technologie, mais au contraire de permettre à celle-ci de s’insérer dans le cadre d’autres programmes similaires : « Nous pensons aux différentes façons dont nous pourrions étendre ce que nous faisons dans la classe de danse au-delà du studio », affirme Leventhal.

danse-therapie-google-glass

Quelques informations sur l’application

L’agence marketing SS+K travaille en collaboration avec le groupe de danse sur l’application. Kevin Skobac s’occupe de la stratégie numérique de la société ; il insiste sur la courte durée de vie de la batterie des Google Glass, qui est la principale limite de ce projet. Les vidéos devront être relativement courtes ; sous sa forme finale, il s’agira probablement d’un petit clip suivi de quelques signaux audios qui permettront de conserver le rythme.

Laisser un commentaire

comment-avatar

*