Accueil / Google Glass / Glasshole.sh : le programme pour bannir les Google Glass dans un lieu public
google-glass-interdiction-wifi

Glasshole.sh : le programme pour bannir les Google Glass dans un lieu public

Si les Google Glass sont un des objets les plus attendus vers la fin de l’année 2014, il n’en demeure pas moins que certains y voient une certaine atteinte à la vie privée. Un collectif nommé « Stop the cyborg » a même été mis en place à San Francisco pour lutter contre ces nouvelles technologies omniprésentes dans notre quotidien. Un mot a même fait son apparition dans le langage courant pour désigner les personnes portant des Google Glass et qui porteraient atteinte à la vie privée : « Glassholes » (contraction de « Google Glass » et « Assholes »).

Il est vrai que certaines fonctionnalités comme la possibilité de prendre des photos grâce au clignement de l’oeil ou la possibilité de filmer sont perçues comme étant très gênantes au regard de notre vie privée. Certains bars ont même bannis tout bonnement les Google Glass afin d’éviter des débordements.

Suite à cela, Google avait publié un guide des bonnes pratiques afin que les utilisateurs puissent utiliser les lunettes Google de façon « responsable » sans enfreindre la vie privée des personnes dans les lieux publics.

Toutefois, un programmeur berlinois du nom de Julian Oliver a considéré que cela n’allait pas assez loin. Il a donc mis en place un programme nommé Glasshole.sh qui permet de détecter lorsque des Google Glass essayent de se connecter à un réseau Wifi grâce à une chaîne de caractère représentant l’adresse MAC des Google Glass. Ce programme permet, après détection des Google Glass, d’interdire purement et simplement les lunettes Google de se connecter au réseau wifi environnant.

Toutefois, si Julian Oliver donne quelques explications sur la manière de mettre en place une tel programme, il vous faudra être un peu technique et l’installer sur un Raspberry Py ou équivalent pour le mettre en place. A l’avenir le développeur prévoit d’aller plus loin et de mettre en place un programme qui réussirait à couper tout simplement les Google Glass de sorte qu’il ne serait plus possible de les faire fonctionner dans les endroits où le programme s’exécuterait.

Il reste encore donc encore pas mal de chemin à la fois au niveau technique, mais également d’un point de vue pédagogique à Google pour faire accepter ses Glass au plus grand nombre !

A propos de Milan Boisgard

Co-fondateur du site GoGlasses.fr, je cherche à comprendre et à analyser le phénomène de réalité virtuelle et augmentée pour en tirer des usages concrets. Je suis également le CEO de Diskovr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Des stickers pour personnaliser les Google Glass

Les Google Glass sont disponibles en cinq coloris aujourd'hui : shale (gris), tangerine (orange), charcoal (noir), cotton (blanc) et sky...

Un match de l’AS Roma sous l’angle de vue de son entraineur Rudi Garcia

Rudi Garcia, ancien joueur de football, devenu entraîneur (au LOSC de 2008-2013) a rejoint cette année l'AS Roma. Lors d'un match amical...

Fermer