Contrôlez les Google Glass par la pensée avec MindRDR

Contrôlez les Google Glass par la pensée avec MindRDR

Les Google Glass possèdent des fonctionnalités utiles dans la vie quotidienne. La commande vocale, notamment, permet de contrôler les lunettes connectées sans avoir à interagir physiquement avec. Et si nous pouvions aussi les contrôler par la pensée ? C’est l’idée qui est développée dans le cadre d’un projet entièrement gratuit signé This Place, une jeune société spécialisée dans le numérique et les innovations numériques. Son nom : MindRDR.

Comment ça marche ?

La version développée de MindRDR utilise le moniteur de cerveau Neurosky MindWave Mobile, un dispositif disponible pour usage commercial contenant une puce à biocapteurs, ce qui lui permet de lire l’activité du cerveau. Via MindRDR, les données sont ensuite extraites pour être utilisées. Par exemple, si l’utilisateur a envie de prendre une photo et de la partager sur Twitter, les données sont analysées. L’appareil vérifie également si l’usager est attentif et détendu via des taux d’attention et de méditation, afin de s’assurer qu’il contrôle bien l’interface.

L’application est gratuite et disponible en open source sur un compte Github. Il faut également disposer du MindWave Mobile, vendu par NeuroSky sur Amazon pour 130$ avec livraison gratuite. Il vous faut, bien sûr, utiliser le tout avec les Google Glass, que vous pouvez aussi acheter. L’application est pour le moment très limitée, mais elle pourra être amenée à s’étendre grâce à ce libre partage.

mindrdr-neurosky-mindwave-controle-google-glass-par-pensee

« Quelque chose qui serait naturel et accessible pour tous »

La directrice artistique, Chloé Kirton, à l’origine de cette initiative, explique que l’idée leur est venue après avoir constaté que les Google Glass pouvaient comporter certains problèmes. La commande vocale ne peut pas être constamment utilisée et peut gêner dans certaines situations. De même, le fait d’utiliser constamment le doigt peut être fatigant. MindRDR permet de contrecarrer ces constats : « Nous voulions penser à quelque chose qui serait naturel et accessible pour tous. »

En tout cas, le projet a de quoi impressionner, dans le sens où il ouvre des possibilités assez novatrices. On peut s’interroger sur l’utilisation d’une telle technologie pour les personnes possédant un handicap physique. Cela pose également des questions sur la protection de la vie privée, un domaine dans lequel les Google Glass sont déjà vivement critiquées.

Ci-dessous, vous trouverez la vidéo de promotion de MindRDR par This Place :

Laisser un commentaire

comment-avatar

*