Comment opérer avec des Google Glass ? L’interview de Philippe Colin

Comment opérer avec des Google Glass ? L’interview de Philippe Colin

Philippe Collin est le premier médecin français Glass Explorer qui a pu tester les Google Glass lors d’une opération de l’épaule à Rennes. Ce fut une grande première en France. Pour rappel, ce chirurgien avait effectué une opération d’une patiente atteinte d’un problème à l’épaule. L’opération avait duré une heure. L’intérêt de cette opération résidait dans la transmission en live de cette opération via les Google Glass pour un médecin japonais. En même temps qu’il opérait, le chirurgien français pouvait montrer à son homologue japonais les différents gestes à réaliser pour effectuer l’opération. Cette transmission live s’est faite grâce à l’application Hangout de Google. Et pour ceux qui se demanderaient si les Google Glass sont gênantes pour le chirurgien qui opère, ce dernier répond que « cela ne le dérange pas », d’autant plus qu’il possède des Google Glass à sa vue.

Pour Philippe Collin, il y a notamment 4 applications possibles des Google Glass dans la médecine :

• Tout d’abord, des applications qui permettent de transmettre en direct des images. En bref, la possibilité de faire du live et de les transmettre devant un public. Le médecin souligne ici l’intérêt que revêtent les Google Glass grâce à la possibilité de voir à la première personne.

• Une autre application possible qui se rapproche du live est la possibilité pour un autre médecin de guider un chirurgien qui ne serait pas très à l’aise sur une opération. Cela peut notamment être intéressant pour des jeunes médecins.

• La possibilité d’avoir accès à des informations grâce à l’écran des Google Glass et la reconnaissance vocale. On peut donc imaginer avoir accès à une planche d’anatomie, des informations sur l’état de santé du patient durant l’opération, avoir accès à son dossier complet pour vérifier un élément, avoir accès au manuel d’utilisation d’un outil en particulier pour vérifier son maniement.

• La reconnaissance 3D. Cette reconnaissance permettra de guider les mouvements du médecin et de le rendre plus précis lors de son opération. Cette fonctionnalité encore à l’étape de prototype apparaît comme une véritable innovation qui sera présente dans les prochaines années.

A noter que les Google Glass telles qu’elles sont vendues ne permettent pas directement de faire une opération chirurgicale. Il faut d’abord adapter les lunettes au médecin et mettre en place un logiciel qui permet de transmettre efficacement cette opération. Philippe Collin nous fait d’ailleurs part du fait qu’il n’utilise pas les commandes vocales à l’heure actuelle, même si cela pourrait être utilisé dans le futur.

Voici son interview faite par FutureMag sur Arte :

Laisser un commentaire

comment-avatar

*