Visite d’un musée avec les Google Glass : premières impressions

Visite d’un musée avec les Google Glass : premières impressions

GoGlasses a eu la chance d’être invité pour la première visite mondiale d’une exposition au Grand Palais consacrée à l’artiste Niki de Saint Phalle. Toutefois Roei Amit, directeur en charge du numérique à la Réunion des musées nationaux-Grand Palais, avait souhaité donner une toute nouvelle dimension à cette exposition en donnant la possibilité aux visiteurs de profiter de l’exposition grâce à des Google Glass. Cette expérience a été rendu possible grâce à l’application GuidiGo, dont nous vous avions déjà parlé sur GoGlasses.

Une expérience novatrice de visite de musée.

Pour ceux qui ne connaissent pas Niki de Saint Phalle est une artiste française qui est né en 1930 en France et qui est décédée en 2002 aux Etats-Unis. D’abord mannequin, elle est ensuite devenue artiste autodidacte. Elle est notamment connue pour ses oeuvres sur lesquelles elle tirait à la carabine (Tirs) ou encore ses sculptures monumentales qui sont aujourd’hui présents dans le monde entier.

L’intérêt de cette exposition, outre le fait de découvrir plus en détails l’oeuvre de Niki de Saint Phalle, se trouvait dans l’expérience apportée par les Google Glass. L’entreprise qui avait été choisi pour cet évènement est la startup GuidiGo. Cette dernière édite une application iOS, Android et Google Glass pour augmenter les visites des musées. L’intérêt des Google Glass est qu’elles puissent à moyen terme se substituer aux audioguides. En effet, les lunettes connectées de Google présentent l’intérêt de pouvoir visiter et de vivre une expérience véritablement différente de celle que l’on pouvait avoir jusqu’à présent. Grâce aux Google Glass vous pouvez dès lors profiter à la fois de l’audio et à la fois de l’écran qui vous affiche des informations complémentaires.

presentation-guidigo-RMN-google-glass

Comment marche l’application ?

Dans un premier temps, il faut vous créer un compte sur le site GuidiGo. Le principe de l’application est ensuite assez simple : vous pouvez créer une visite, la télécharger et ensuite en profiter sur votre smartphone ou sur vos Google Glass. Pour l’installation sur les Google Glass tout est assez simple également. Il faut télécharger l’application sur le Glassware dans un premier temps et l’activer. Il vous suffit ensuite de scanner avec vos Google Glass le code de votre visite créée et le téléchargement démarre. Il peut être plus ou moins long selon votre connexion Wi-Fi. A titre d’information, la visite guidée qui nous avons effectué comportait 9 oeuvres et pesait environ 30 Mo. Avec une bonne connexion le téléchargement nous a pris environ 3 minutes.

Sur chaque oeuvre, vous pouvez retrouver un guide audio qui vous décrit l’oeuvre pendant que vous la regardez. De plus, lorsque cela est nécessaire l’écran des Google Glass affiche une ou plusieurs photos illustrant les paroles de l’audioguide. Bien évidemment vous pouvez réécouter la visite autant de fois que vous le souhaitez. Nous vous conseillons de prendre vos écouteurs car avec le bruit ambiant les hauts-parleurs des Glass sont peu efficaces pour profiter de la visite.

Quel est l’intérêt des Google Glass pour une visite d’une exposition ?

On l’a dit, l’audio est bien évidemment intéressant, mais ce n’est pas l’intérêt principal des Google Glass. Cette visite nous a permis de nous rendre compte de trois avantages à porter des lunettes connectées lors des visites :

1) L’affichage de l’information contextualisée. L’application Guidigo permet d’afficher des informations supplémentaires qui viennent compléter visuellement les paroles de l’audioguide. Comme vous le savez, les Google Glass s’éteignent au bout de 10 secondes pour économiser la batterie et ne pas obstruer le champ visuel. Toutefois, elles se rallumeront automatiquement dès que que les images correspondront aux paroles de l’audioguide. Vous pourrez donc profiter à plein de l’oeuvre et de la visite sans être dérangé et vous aurez en plus de cela la bonne information au bon moment.

2) L’affichage des détails des oeuvres. C’est véritablement l’élément que nous avons trouvé le plus bluffant et le plus abouti. Les images ci-dessous seront très parlantes. L’application floute et met en lumière certains détails de l’oeuvre pendant que l’audioguide la décrit. Cela nous permet donc de comprendre en détail le tableau ou la sculpture.

 

details-tableau-RNM-visite-google-glass-1

details-tableau-RNM-visite-google-glass-2

 

3) La géolocalisation. A l’heure actuelle, on ne peut pas encore parler de véritable géolocalisation et l’entreprise travaille sur ce point là (notamment pour tenter l’expérience avec des Beacons). Toutefois, l’application permet de nous orienter vers les prochaines oeuvres comme vous pourrez le constater avec la photo ci-dessous.

 

geolocalisation-google-glass-guidigo

 

Pour conclure, l’application GuidiGo fait véritablement parti des glasswares les plus au point et l’expérience était vraiment intéressante pour ce type d’usage. Il n’y a pas de doute qu’à l’avenir les Google Glass ou d’autres lunettes connectées donneront une véritable plus-value pour les visites culturelles. De son côté, la startup GuidiGo qui fait partie des heureux élus « Glass at Work » sélectionnés par Google et se développe d’ailleurs à l’international en testant son concept dans plusieurs musées à Paris, Londres, New-York ou encore San Francisco.

Laisser un commentaire

comment-avatar

*