Les employés de KFC bientôt équipés de Google Glass ?

Les employés de KFC bientôt équipés de Google Glass ?

Lorsque l’on ouvre les portes d’un fast-food, on s’attend à manger rapidement, avec généralement une note moins salée au moment du passage en caisse. Ces « resto-rapides » sont remarquables par le modèle de travail à la chaîne des différents employés. Les Google Glass pourraient aider les multinationales du fast-food en leur faisant économiser jusqu’à 2% sur le coût de travail.

Il y a quelques jours, Google a annoncé l’élargissement de son programme Glass at work, qui était jusqu’à présent composé de cinq entreprises. L’objectif de ce label est d’amener les lunettes dans le domaine de l’entreprise grâce à des partenaires. Bien que les Google Glass se soit tournées vers le grand public dès leur lancement, l’équipe d’Ivy Ross ne néglige pas le milieu professionnel où il y aurait « des propositions de nouveaux cas d’utilisation chaque semaine ».

Parmi les nouveaux entrants, la société Interapt s’est faite remarquer par le travail de Ankur Gopal. Cet ingénieur, mais aussi patron de l’entreprise, a conçu une application (glassware) pour la formation des nouveaux employés de KFC. Lorsqu’ils portent les lunettes, des procédures s’affichent sur l’écran en leur donnant étape par étape les tâches à effectuer pour faire un sandwich, arrêter une friteuse ou encore fermer un magasin pour la nuit.

« J’étais un des cobayes et en moins de deux heures, je faisais des poulets KFC comme si j’y travaillais depuis longtemps. »

Yum Brands (qui détient notamment Pizza Hut) a calculé que cette démarche pourrait réduire de 2% les coûts si elle était adoptée dans ses magasins. Cette formation plus rapide économiserait des dizaine de millions de dollars à la chaîne de Fast Food et ses 8000 implantations aux Etats-Unis. Toutefois KFC, contacté par Business Insider, n’a pas fait de tels calculs pour le moment selon un porte-parole.

Cette expérience reste en effet à l’état de pilote, qui sera ou non déployée à une plus grande échelle par la suite. Le coût des Google Glass pourraient toutefois freiner cette démarche, car pour rappel elles sont vendues pour 1500 dollars au pays de l’oncle Sam. Cette application arrive aussi au moment où l’automatisation du travail des employés des fast-food est devenu un sujet brûlant aux Etats-Unis. Les grandes chaînes ont récemment été obligées d’augmenter les salaires pour atteindre 15 dollars de l’heure.

Laisser un commentaire

comment-avatar

*