Glastonbury Festival : De la réalité virtuelle alimentée par des panneaux solaires

Glastonbury Festival : De la réalité virtuelle alimentée par des panneaux solaires

Le Glastonbury Festival of Contemporary Performing Arts est considéré comme le plus grand festival de musique et d’art du spectacle du monde. Intitulé Pilton Festival au lancement de la première édition en 1970, puis Glastonbury Fayre en 1971, l’événement britannique a rassemblé chaque année (à quelques exceptions près) des miliers de festivaliers. Depuis 2005, ce n’est pas moins de 135 000 participants qui effectuent le déplacement.

Organisée du 22 au 26 juin 2016, la 34e édition de cet immense rendez-vous accueillera des stars de la scène musicale mondiale : Coldplay, Muse et la chanteuse Adele. Ce trio d’artistes ne sera pourtant pas seul. A l’initiative de Greenpeace, une attraction en réalité virtuelle va être mise en place pour le grand public. Baptisée le Virtual Reality Dome, l’expérience plongera les utilisateurs au coeur de la barrière de corail accompagné de Sir David Attenboroug, célèbre rédacteur scientifique du Royaume-Uni.

Sir-David-Attenborough-greenpeace-festival-realite-virtuelle

A gauche, Sir David Attenborough

Etant une ONGI de protection contre l’environnement, Greenpeace respectera ses valeurs en alimentant les casques de réalité virtuelle grâce à trente panneaux solaires fournis par Solarcentury. Une première dans le secteur de la VR. Ce dernier a d’ailleurs une belle opportunité de se retrouver une nouvelle fois au coeur de l’attention médiatique. Récemment, c’est Samsung qui a fait grand bruit en ouvrant un parc d’attractions en réalité virtuelle durant trois jours, à Paris. Événement qui a attiré plus de 30 000 curieux.

Laisser un commentaire

comment-avatar

*