Accueil / eSport VR / eSport VR : Le guide complet de l’eSport en réalité virtuelle
esport-vr-goglasses-competition-950x527

eSport VR : Le guide complet de l’eSport en réalité virtuelle

L’eSport est de plus en vogue dans le milieu du sport, au point de véritablement se professionnaliser. Encore très balbutiant, le marché de l’eSport VR pourrait être le prochain marché en explosion, en plus d’être très lucratif. GoGlasses fait le tour de la question.

Qu’est-ce que l’eSport VR ?

Le développement de l’eSport

Avant de s’intéresser à l’eSport VR, il est primordial de comprendre ce qu’est l’eSport. L’eSport est un sport qui se déroule à partir de moyens technologiques tels qu’un PC, un mobile et bien sûr un jeu vidéo. En d’autres termes, si vous jouez assidûment à un jeu vidéo, que vous vous entraînez et que vous participez à des compétitions, vous êtes sûrement un « eSportif ». Si on a pendant longtemps renié la qualification de sport au eSport, il est depuis peu reconnu dans la loi et donne un statut particulier aux eSportifs.

Pour l’heure, l’eSport se déroule autour de grandes franchises de jeux vidéo comme Overwatch, Counter Strike, League of Legend s(LOL), Rocket League, Hearthstone, Clash Royal… Que cela soit sur PC ou mobile, l’univers du eSport est très vaste et chaque joueur trouvera son bonheur quelque soit le device qu’il utilise. Comme tout marché, il existe des milliers de jeux vidéo qui sont joués chaque jour, mais seulement certains arrivent à sortir du lot et à attirer des centaines et des centaines de personnes.

L’eSport a ceci de particulier : il ne s’agit pas seulement de jouer à un jeu vidéo, cela dépasse le simple domaine du ludique et du plaisir. En effet, des joueurs arrivent grâce à un entraînement très intensif à réellement sortir du lot et à passionner les foules qui s’amassent parfois par centaines de milliers sur les réseaux sociaux pour voir jouer ces eSportifs. Ainsi, au même titre que les sportifs, certains eSportifs font parties d’équipes très connues, gagnent des milliers d’euros, possèdent des coachs sportifs et doivent suivre des entraînements drastiques pour rester au haut niveau (dominé aujourd’hui par les coréens et les chinois). Encore très confidentiel il y a quelques années, non organisé officiellement, l’eSport commence à s’organiser progressivement en fédération et pourra obtenir une reconnaissance internationale aux JO 2024 en France.

L’intérêt de l’eSport se voit fortement soutenu par deux acteurs majeurs : les constructeurs de hardware et les éditeurs de jeux. Du point de vue des constructeurs, l’intérêt est évident puisque c’est l’occasion pour ces derniers de promouvoir leur dernier PC, leurs composants phares de l’année (cartes graphiques, CPU…) et les accessoires qui accompagnent ces devices (fauteuils, tapis de souris…). Et bien évidemment, à l’image de ce qui se fait actuellement dans le sport, les eSportifs deviennent les égéries de ces marques. Pour les éditeurs de jeux vidéo, les compétitions de eSport sont également un excellent filon. En effet, les compétitions de eSport sont le meilleur moyen pour eux de faire la promotion de leurs jeux vidéo, de communiquer sur ces derniers et de recueillir les avis de la communauté pour les améliorer.

La réalité virtuelle pourrait profiter de l’eSport pour se développer

Si la réalité virtuelle est bien évidemment en développement, il se pourrait que la tendance dans les prochains mois et les prochaines années soit à l’eSport VR. A la différence de l’eSport « plus classique », l’eSport VR désignerait les sportifs qui s’adonneraient à la compétition en réalité virtuelle via des casques de réalité virtuelle. Pour l’heure, le domaine de l’eSport VR reste encore très confidentiel et n’a pas fait ses preuves, mais déjà des gros acteurs voient ce domaine comme une nouvelle opportunité pour promouvoir de nouveaux jeux vidéos en VR, de présenter les tous derniers casques et plus largement pour diffuser la réalité virtuelle auprès du grand public.

eSport VR – Etat des lieux du marché

Comme expliqué plus haut, le marché est encore en construction et il s’agit de ne pas aller trop vite afin de lui assurer des fondements pérennes. En effet, l’eSport VR est comme son nom l’indique lié à deux phénomènes actuellement en développement : l’eSport et la réalité virtuelle (VR). Concernant l’eSport, c’est un phénomène très récent qui est en train de se former mais qui pourrait prendre encore plusieurs mois voire plusieurs années pour devenir un incontournable du paysage institutionnel sportif. Il vient seulement d’obtenir une reconnaissance juridique et les acteurs impliqués dans le domaine avancent encore à petits pas pour rassembler et fédérer les communautés. Si, certes, ils s’appuient sur des jeux vidéo qui ont largement fait leur preuve auprès du grand public (Overwatch, League of Legends,…), la professionnalisation du domaine, à la base ludique, pourrait froisser une certaine partie de la communauté qui verrait d’un mauvais œil l’entrée de grands groupes et de capitaux financiers importants. Ceci dit, dans l’ensemble, la reconnaissance officielle des eSportifs et du domaine est plutôt reçue positivement de la part de la communauté qui attendait cela depuis déjà un certains temps.

vr-esports-950x535

Concernant la partie réalité virtuelle, cela pourrait encore mettre plus de temps. En effet, le taux d’équipement en casques VR, notamment en France, reste encore relativement faible et la pénétration de la réalité virtuelle n’en est encore qu’à ses débuts. Si le marché B2B semble tourner de plus en plus vers la réalité virtuelle dans de nombreux domaines (formation VR, santé, immobilier…), le marché B2C est encore plus faible en raison des prix des casques de réalité virtuelle trop élevés, au peu de PC encore compatibles et au manque de contenu VR disponible sur les plateformes. Toutefois, cela pourrait changer dans les années suivantes avec l’arrivée de grands éditeurs VR concomitante à la baisse des prix des casques VR ainsi que de leur amélioration (casques VR standalone).

Toutefois, il faut bien prendre en compte la chose suivante : si l’eSport VR est bien une des branches de l’eSport, le domaine est assez différent. En effet, vous ne pouvez pas comparer une compétition eSport VR et eSport « traditionnel » : Echo Arena (jeu vidéo VR eSport) n’a rien à voir un League of Legends. Le device utilisé (Oculus Rift) n’est en rien comparable à un PC, la posture du joueur (debout avec un casque de réalité virtuelle) est différente, les contrôles n’ont rien à voir (il s’agit d’utiliser votre corps pour se mouvoir dans un environnement immersif et non pas la souris). Si l’eSport VR reste bien du domaine de l’eSport, il s’agit par contre d’un vrai nouveau sport que la VR pourrait nous offrir dans les prochaines années.

eSport VR – Quelles sont les compétitions pour l’eSport VR ?

Pour l’heure, il n’existe qu’une seule compétition officielle d’eSport en réalité virtuelle nommée VR Challenger League et organisée par la célèbre ESL (Electronic Sports League) bien connue pour ses tournois eSports tels que LOL, Overwatch, Rocket League…

Dans un article dédié et détaillé, nous faisons le point sur cette compétition VR Challenger League, ses étapes de qualification, le prizepool…

Si l’ESL est pour l’heure la seule société à proposer cela, il y a fort à parier que d’autres entreprises vont mettre en place des compétitions d’eSport VR pour les passionnés de la réalité virtuelle et faire émerger une nouvelle scène eSport. Et, par conséquen,t de nouveaux eSportifs. L’eSport VR étant encore à ses tous débuts, aucune nation n’est pour l’heure sortie du lot. Par conséquent, la France a tout intérêt à se positionner sur ce domaine pour figurer parmi les leaders dans les prochaines années et sortir des eSportifs VR de talent.

eSport VR – Quels sont les jeux video VR disponibles pour l’eSport ?

Etant donné qu’une seule compétition officielle organisée par l’ESL est pour l’instant disponible, seuls deux jeux vidéo VR « officiels » dédiés à l’eSport existent. Il s’agit d’Echo Arena et de The Unspoken. Tous deux sont disponibles sur Oculus Rift.

Echo Arena est un jeu en VR multijoueur disponible sur l’Oculus Store gratuitement. Son principe est assez intéressant puisque vous êtes une équipe de 4 et devez marquer dans le camp de l’équipe adverse en envoyant un freesby dans les « cages ». D’après nos tests, c’est un jeu très sportif qui nécessite de bouger tout le corps et d’avoir une bonne agilité, puisqu’il vous faut maîtriser l’apesanteur et les commandes des Touch tout en assurant une bonne communication avec votre équipe. Un vrai jeu eSport qui a tout pour devenir un bon titre.

The Unspoken est un jeu en réalité virtuelle également multijoueur. Il est par contre payant et coûte 29,99€. Ce jeu VR vous transporte dans un monde où des magiciens s’affrontent. Comme tous les magiciens, vous pouvez utiliser vos super-pouvoirs pour affronter les autres adversaires. Un jeu VR qui ne vous laissera pas indifférents si vous êtes adeptes des mondes féeriques et des jeux/sports de combat.

Toutefois, il serait extrêmement réducteur de limiter l’eSport VR à ces deux seuls jeux. En effet, les stores VR commencent à se remplir de nombreux multijoueurs VR qui suscitent déjà un intérêt de la part de la communauté (notamment anglophone), que cela soit des FPS, des jeux de stratégie ou bien encore des jeux de course de voiture (on citera par exemple l’excellent Project Car). L’eSport VR n’en est encore qu’à ses débuts et de nombreuses autres franchises devraient sortir dans les prochains mois/années pour augmenter le parc de jeux VR ainsi que les « VR eSportifs ».

eSport VR – Comment regarder de l’eSport en réalité virtuelle ?

C’est l’autre versant de l’eSport : son public et son engagement. L’eSport VR n’échappera pas également à cela. Toutefois, alors que l’eSport traditionnel se regarde sur un écran 2D, il pourrait en être autrement pour l’eSport en réalité virtuelle. En effet, le côté immersif de la réalité virtuelle permettrait de proposer d’autres expériences au public et un autre type d’engagement.

Pour l’heure, l’eSport VR est diffusé de manière classique via les plateformes de diffusion que sont Twitch ou Youtube sur lesquelles des Youtubeurs et eSportifs VR se filment en train de jouer et commenter les parties. La partie VR est pour l’instant peu développée étant donné sa lente croissance (notamment en France). Toutefois, il n’est pas improbable que cela se développe fortement dans les prochaines années avec l’arrivée des casques VR Oculus Rift, HTC Vive, Playstation VR et casques VR Windows Mixed Reality.

L’autre moyen de regarder le eSport est bien évidemment d’aller assister directement aux compétitions. La VR Challenger League organisée par l’ESL met justement à disposition du public des évènements de qualification sur des jeux eSport VR. Un bon moyen pour découvrir la réalité virtuelle, tester les casques de réalité virtuelle et bien évidemment encourager les joueurs à se dépasser.

Une autre startup américaine nommé Sliver.tv développe le livestreaming d’eSport en 360. Concrètement, l’idée de la société est de permettre au public de pouvoir être au plus près de l’action et de suivre son joueur favori, le tout en 360 degrés. Cette fonctionnalité pourrait permettre d’augmenter le taux d’engagement du public et bien évidemment favoriser la vente des casques de réalité virtuelle (puisqu’il vous faudra en posséder un pour pouvoir bénéficier de cette expérience en tant que public). A noter que vous pouvez déjà intégrer le mode 360 aux jeux 2D (exemple : CS Go). A l’avenir, il est probable qu’avec ce type d’application, vous puissiez regarder des jeux VR en 360.

On soulignera également le VR Live Pass eSport dévoilé par Samsung et créé par la société Livelike. Le principe de cette application est de suivre des événements liés au eSport dans un environnement 360. Cette technologie est donc assez différente de Sliver TV puisqu’elle ne vous permet pas de rentrer dans le jeu (2D ou VR) lui-même.

Les salles d’arcades VR fédérateurs autour de l’eSport VR ?

Un vraie question se pose aujourd’hui dans l’eSport et notamment l’eSport VR : comment fédérer des joueurs autour de réseaux sociaux ou de lieux spécifiques pour qu’ils puissent se rencontrer, échanger, former des équipes et bien évidemment s’entraîner ? Des sites comme Discord ont mis en place des systèmes de chat spécifiques pour les gamers. Les forums spécialisés sur tel ou tel jeu ont également joué leur rôle et des événements ponctuels permettent régulièrement de rencontrer la communauté. Cela dit, rencontre ne veut pas forcément dire fédération. Par conséquent, une fédération nationale du eSport est en train de se mettre en place pour professionnaliser le domaine et lui donner de la légitimité et un véritable cadre d’action.

Dans le cadre de la réalité virtuelle, la difficulté est supplémentaire pour développer le domaine. En effet, un très grand nombre de joueurs n’ont pas encore accès aux casques VR et nombre d’entre eux n’ont même encore jamais testé de casque. Il s’agit donc d’évangéliser et de donner accès plus facilement à ces devices et contenus. En ce sens, les salles d’arcade VR qui s’ouvrent progressivement aux quatre coins de la France pourraient jouer ce rôle d’évangélisateur et d’organisation de cet écosystème eSport VR en promouvant des jeux VR ou bien en mettant en place des compétitions.

eSport VR – Comment gagner de l’argent avec l’eSport VR ?

Les moyens de gagner de l’argent avec l’eSport VR vont être très semblables à ce qui se passe dans l’eSport traditionnel.

Dans un premier temps, ce sont les constructeurs qui trouveront là un avantage à promouvoir leurs différents produits. Cela ira dans un premier temps de la présentation des casques de réalité virtuelle en passant par les PC compatibles sans oublier les différents éléments telles que les cartes graphiques ou autres puces. Intel et Oculus sont, par exemple, très bien positionnés sur ce domaine-là et soutiennent fortement l’eSport VR. Etant donné qu’il s’agit de sport et que le joueur VR est debout, la question des accessoires tels que les vêtements sont non négligeables. On peut donc aisément imaginer qu’une (ou plusieurs) marques spécialement conçues pour l’eSport VR puisse voir le jour pour proposer des produits tels que des t-shirt, jeans, chaussures, montres…spécialement pensés pour le domaine.

Dans un second temps, bien évidemment, ce sont les éditeurs de jeux VR qui se tailleront une belle part du gâteau de l’eSport VR. Toutefois, à l’image de eSport traditionnel, l’eSport en réalité virtuelle ne verra que certains jeux à l’honneur. Tous ne constitueront pas une possibilité de compétition en soi, et seuls ceux qui auront réussi à fédérer une vraie communauté auront la chance de faire partie de ce monde de l’eSport VR.

Enfin, d’autres sociétés tierces pourront voir un intérêt à investir dans le domaine de l’eSport, comme les bookmakers. A titre d’exemple, la FDJ s’est déjà positionnée sur le créneau qu’elle compte bien développer dans les prochaines années. Rien, pour l’heure autour de la réalité virtuelle, mais il y a de fortes chances que cela puisse arriver prochainement.

A propos de Milan Boisgard

Fondateur du site GoGlasses.fr, je cherche à comprendre et à analyser le phénomène de réalité virtuelle et augmentée pour en tirer des usages concrets et développer le domaine.