Accueil / Casques de réalité virtuelle / Casque de réalité mixte Lenovo : le test et les premières impressions de GoGlasses
lenovo-explorer-casque-realite-virtuelle-990x550

Casque de réalité mixte Lenovo : le test et les premières impressions de GoGlasses

Présent à l’événement « Uni-VR Saison 2 : Technologies immersives, une économie viable ? », GoGlasses a pu testé en avant-première le casque de réalité mixte Lenovo, compatible avec la plateforme Windows Mixed Reality.

Organisé par le Think Tank UNI-VR – rebaptisé UNI-XR -, les équipes de Virtuality et Microsoft, « Uni-VR Saison 2 : Technologies immersives, une économie viable ? » a rassemblé les spécialistes du secteur des technologies immersives, jeudi 14 septembre au matin. Après une série de conférences organisées dans les locaux de la firme de Redmond, les participants ont pu tester en avant-première les casques de réalité mixte tournant sous Windows Mixed Reality (Lenovo, Acer et HP).

Lenovo Explorer : les premiers tests de GoGlasses

test-casque-realite-mixte-lenovo-990x650
Crédit photo : GoGlasses

La rédaction GoGlasses a jeté son dévolu sur le casque Lenovo Explorer. Et nos premières impressions se tournent logiquement vers le poids et le confort du produit : d’un poids de 380 grammes, le Lenovo Explorer se veut bien plus léger que l’HTC Vive (600 grammes) et l’Oculus Rift (500 grammes). Un effet qui se ressent d’emblée, pour le plus grand bonheur de notre crâne et notre front souvent marqués lors d’une utilisation trop longue. Niveau confort, le Lenovo Explorer n’a rien à envier à ses concurrents, et pourrait même se comparer à celui du PlayStation VR. Un point positif.

> Lire aussi : IFA 2017 : Lenovo officialise son casque de réalité mixte Lenovo Explorer

Le second focus du test s’attarde ensuite sur la qualité et le FOV (Field of View) du modèle : la résolution graphique du Lenovo Explorer (1440 x 1440) est plus que respectable. Mais en l’état, il est impossible de vérifier les autres spécificités techniques de Lenovo : la page officielle ne les précise pas, alors que plusieurs sources avancent des caractéristiques différentes notamment au niveau des écrans. OLED du côté de The Verge en janvier 2017, LCD du côté de Wareable fin août de la même année. Le Rift et le Vive possèdent quant à des écrans OLED de 1080 x 1200. Et après coup, il semble que la qualité graphique du Lenovo Explorer semble (très) légèrement en-dessous de ses concurrents.

Même refrain pour le FOV : le site officiel ne le mentionne pas. D’autres médias, comme Wareable encore une fois, mais aussi Alphr, l’estiment à 110°, quand Usine Digitale écrit de son côté un FOV de 95°. Bref, aux premières impressions, le Field of View du Lenovo nous a paru inférieur à celui du Vive et Rift (110°). Mais le modèle nous a offert une expérience immersive réaliste et solide.  A titre d’exemple, le jeu VR Space Pirate est tout aussi efficace sur le Lenovo Explorer que sur l’HTC Vive.

 

Comment fonctionne le casque de réalité mixte Lenovo Explorer ? 

casque-realite-mixte-acer-550x700
En bleu, le casque de réalité mixte Acer. Crédit photo : GoGlasses

Les contrôleurs VR se situent quant à eux entre ceux du Rift et du Vive : presque aussi légers que les Touch, mais moins ergonomiques. Ils sont en revanche bien moins lourds que les contrôleurs Vive. En bonus, le Lenovo Explorer est équipé d’un écran flip-up pratique et innovant. Décrit comme un casque de réalité mixte, le Lenovo Explorer mis à notre disposition ne proposait que des expériences en réalité virtuelle. Il semble que le terme ne soit en fait pas bien choisi : les casques de Microsoft semblent uniquement compatibles avec la réalité virtuelle. Ils utilisent en revanche la plateforme Windows Mixed Reality, d’où l’appellation « Mixed Reality », ou Réalité mixte, associée aux casques.

> Lire aussi : IFA 2017 : Lenovo Mirage, un casque de réalité augmentée avec sabre laser dédié à l’univers Star Wars

Les équipes de Microsoft ont également insisté sur l’aspect plug and play de leurs casques : avec l’installation du système inside-out tracking, nul besoin d’installer des balises externes qui compliquent et ralentissent la configuration. Il suffit de brancher le casque à un ordinateur pour configurer le tout en l’espace de 10 à 15 minutes, selon les estimations de Microsoft. Le Lenovo Explorer sera disponible à partir du 17 octobre au prix de 349 $ (449 $ avec les contrôleurs).

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.