Homido Mini : Test du casque de réalité virtuelle de poche

Homido Mini : Test du casque de réalité virtuelle de poche

Si les casques de réalité virtuelle connaissent un essor considérable depuis quelques années, leur version miniature pointe elle aussi le bout de leur nez. C’est notamment le cas du Homido Mini, petit frère du Homido, récemment développé par la start-up lilloise nommée Eccodis.

Un an et demi après le lancement du casque à réalité virtuelle de la firme française, rendu possible grâce à une fructueuse campagne Ulule, la société a misé sur un modèle réduit de son produit phare. L’occasion ici pour Goglasses d’en faire le test, à l’image de celui réalisé pour le Homido.

Spécifications

L’Homido Mini n’est pas un casque de réalité virtuelle comme les autres. Par sa petite taille, il se distingue de ses concurrents qui ont opté pour des casques plus conventionnels et imposants. Le Mini semble en fait en compétition avec le Google Cardboard, qui se veut également plus facile à transporter ou à utiliser qu’un autre casque du type Samsung Gear VR.

Les spécifications du Homido Mini sont les suivantes :
– Hauteur : 55 mm
– Longueur : 66 mm
– Largeur : 16,5 mm
– Poids : 22 grammes
– Pliable
– Lentilles faites sur mesure (30mm de diamètre, ce qui est un peu moins que le Cardboard qui possède des lentilles de 34 à 37mm de diamètre)

homido-mini-dimensions

Les mesures du Homido Mini

Présentation

L’Homido Mini a comme un air des lunettes du Professeur Tournesol dans la bande-dessinée Tintin. A la différence près qu’une seule et unique branche située au milieu des deux lentilles vient supporter les lunettes VR. La branche principale, dotée d’un système de clipsage, s’installe alors facilement sur le smartphone. Simple et efficace : l’expérience en réalité virtuelle se lance en quelques secondes.

D’un point de vue ergonomique, les instigateurs du projet ont créé un objet simple et léger. Nul besoin de le ranger dans une boîte en carton. Un simple sachet en plastique permet de conserver l’objet pliable sans vraiment prendre de risque. L’avantage étant qu’il se faufile à la fois dans une poche, sacoche ou sac à mains. N’importe qui peut donc se promener avec un Homido Mini sur soi. Malin !

homido-mini-test-1

L’Homido Mini plié en deux

homido-mini-test-2

Au milieu, apparaît la branche principale

homido-mini-tes-3

L’Homido Mini déplié, de face

homido-mini-test-4

L’Homido Mini calé sur un smartphone


Compatibilité

En tant que simple gadget, l’Homido Mini est logiquement compatible avec plusieurs systèmes d’exploitation. Tous les détenteurs de smartphones tournant sous iOS et Android seront donc ravis de savoir qu’ils peuvent utiliser le nouveau produit de la firme lilloise.

Concernant le contenu proposé, un certain nombre d’applications a été mis à la disposition des plus curieux sur la plateforme Homido Center. Cette dernière met en avant les meilleures apps’ disponibles, classe par catégories les différentes expériences, propose des filtres et permet également de retrouver nos applications préférées.

homido-center-application-android-ios

Les interfaces de la plateforme Homido Center

Néanmoins, sachez que vous pouvez utiliser sans problème avec le Homido Mini des applications Cardboard classiques qui tournent déjà sur votre smartphone.

Expérience VR

L’Homido Mini, s’il est séduisant dans son concept, est toutefois loin d’être un casque de réalité virtuelle à part entière. L’expérience est immersive, certes, mais seulement à 50 %. Une fois les lunettes placées et l’application VR lancée, l’utilisateur dispose d’une totale liberté dans son environnement virtuel. A l’instar d’un Google Cardboard ou d’un Samsung Gear VR, en somme.

Mais un gros bémol réside. Celui de ne pas être coupé du monde extérieur, que l’on voit, sent et ressent à tout moment. Concrètement, Homido Mini n’a rien d’un casque VR, ce qui impacte directement l’aspect immersif du concept. Inutile, donc, de s’attendre à un voyage virtuel ultra réaliste. Mais le Homido Mini fait néanmoins jeu égal avec le Cardboard en tant que premier casque de réalité virtuelle pour découvrir la VR et ses usages.

homido-mini-lunettes-realite-virtuelle


Conclusion

Casque Homido Mini
  • Portabilité
  • Immersion
  • Prix
  • Intérêt

Verdict

Petit, pliable et facile à ranger, l’Homido Mini peut se transporter n’importe où, à n’importe quel moment, et c’est bien là son principal intérêt. Pour sûr, son utilisation différera sensiblement de ses homologues, mais un contenu adapté aux lunettes pourrait lui apporter un réel intérêt. A titre d’exemple, un article de presse comprenant une courte vidéo en réalité virtuelle s’adapterait parfaitement à l’Homido Mini, simple à déplier et à déposer sur un smartphone. En plus des informations écrites, la vidéo VR rajouterait une réelle valeur ajoutée au papier journalistique.

En comparaison, son grand frère Homido se veut tout de même totalement différent. Ici, les dirigeants d’Eccodis ont pris un virage radical en commercialisant le Mini. Leur premier prototype est assurément plus immersif, le casque se fixant sur la tête à l’aide d’une sangle coupant alors son utilisateur de la réalité. L’immersion du Mini ne mérite clairement pas la note de 10/10. Néanmoins, il reste un bon premier casque pour avoir un premier aperçu de ce qu’est la réalité virtuelle et imaginer les différents usages autour de la VR.

3.5


On se laisse tenter ? 

On a aimé :
– Son aspect pratique (pliable, petit et facilement transportable)
– Son petit prix à moins de 15 €

On a moins aimé :
– Le manque d’immersion (une pointe de déception)
– Porter constamment  son smartphone à bout de bras

Où l’acheter ?
– Sur le site Homido.com

Laisser un commentaire

comment-avatar

*