Regarder des Boiler Room en réalité virtuelle c’est pour bientôt !

Regarder des Boiler Room en réalité virtuelle c’est pour bientôt !

C’est une très bonne nouvelle pour les afficianos de la réalité virtuelle ainsi que des DJ Sets made in Boiler Room : ces dernières vont s’associer avec la société InceptionVR à Londres afin de créer en réalité virtuelle les premiers DJ Sets du genre. 

QU’EST-CE-QU’UNE BOILER ROOM ?

Pour ceux qui ne le savent pas, les Boiler Room sont un concept créé en mars 2010 et qui a pour objectif de faire venir un DJ lors d’une soirée et de retransmettre son set via Internet en live. Ces DJ Sets sont d’ailleurs enregistrés et diffusés également sur Youtube ou Facebook. Etant donné que ces soirées sont destinées au public d’internet, le DJ ne fait pas face au public de la soirée mais lui tourne le dos. Le véritable public de l’artiste, c’est au final les utilisateurs Internet. Le concept a tellement séduit les fans de musique électronique qu’il s’est exporté dans plusieurs pays qui proposent par conséquent plusieurs soirées de ce types chaque année. Si vous connaissez le principe, vous savez que le concept a également séduit de très très nombreux artistes de la scène électro/techno/deep-house (Maceo Plex, Salomon, Alan Braxe, Disclosure, Fort Romeau…) qui se pressent dans ces soirées.

Comme vous l’aurez compris, à l’heure actuelle, tous les boiler room sont diffusées en live via des médias comme Youtube ou Facebook. Grâce à ces médias sociaux, les Boiler Room ont acquis une immense notoriété (il n’y a qu’à voir le nombre de d’abonnés Youtube [+1M], Facebook [+1,6M] ou encore son traffic Internet [805K visiteurs/mois]) qui ferait pâlir bon nombres d’organisateurs de soirées. Etant issu de la culture internet, on s’étonne peu par conséquent que les Boiler Room suivent le chemin de la réalité virtuelle. Vous n’avez pas pu acheter votre place pour David August pour son DJ Set au Berghain et vous voudriez ressentir l’ambiance de cette soirée sans être scotché à votre écran ? Pas de problème, muni d’un casque de réalité virtuelle, il sera bientôt possible de le faire.

UNE BOILER ROOM EN VR : OUI, MAIS COMMENT ?

Pour l’heure, il faut bien le reconnaître, il y a plus d’interrogations que de réponses.

On ne connaît pas les casques de réalité virtuelle qui pourront bénéficier de la possibilité de regarder en réalité virtuelle : s’agit-il plus de casques type Oculus Rift / HTC Vive ou bien plutôt de casques VR type Samsung Gear VR / Cardboard ou Daydream ? On penserait plutôt pour ces derniers, c’est-à-dire des casques mobiles pour plus de praticité de configuration, mais il est fort probable qu’ils ne puissent pas tenir un Set d’une heure niveau batterie… Pour l’instant aucune information n’a été porté à notre connaissance

Autre interrogation qui semble légitime : que va t-on pouvoir faire en réalité virtuelle dans ces Boiler Room ? En effet, y a t-il vraiment un intérêt à suivre en VR des Boiler Room ? Que pourrait apporter de plus la réalité virtuelle à une Boiler Room classique ? Ici encore peu de réponse de la part des organisateurs londoniens sur les futures VR Boiler Room. On espère qu’il sauront aller plus loin qu’une simple diffusion en 360 d’un set car cela n’apporterait rien en pratique. En effet, déjà bon nombre d’acteurs sur le marché de la réalité virtuelle diffusent des concerts en réalité virtuelle (comme JauntVR par exemple) et si cela à un effet bluffant pour ceux qui ne l’ont jamais testé, il n’en demeure pas moins que les utilisateurs ne reviennent pas (ou très peu) sur ces contenus.

Que pourrait-on alors imaginer ? Comme tout ce qui touche à la réalité virtuelle, il faut imaginer cela en terme d’expérience(s). L’utilisateur doit donc être mis au centre de l’expérience et ne pas simplement être passif (sinon il aurait tout intérêt à choisir de rester sur Youtube ou Facebook pour regarder les DJ Sets). Voici quelques idées possibles(bien évidemment non exhaustive) qui pourraient être mises en oeuvre sur une expérience en VR pour les Boiler Room :

  • L’expérience doit être sociale. A l’instar de ce qui est fait sur AltSpace ou sur le prochain Facebook Social en VR, l’utilisateur devra être capable de partager avec le DJ, les différents avatars en VR et ses amis (qui ne suivent pas en VR le DJ Set).
  • Pourquoi ne pas prendre un selfie VR avec le DJ pour le partager ensuite avec ses amis sur ses réseaux sociaux (SnapChat, Facebook, Instagram) ?
  • Pourquoi ne pas enlever le public réel et ainsi ne faire jouer le DJ que dans un pièce « remplie d’avatars en réalité virtuelle » où chaque avatar pourrait se voir en train de danser ?
  • Pourquoi ne pas envisager de faire des rooms spécifiques où on pourrait retrouver directement ses amis. A l’instar d’un groupe Facebook, on pourrait envisager qu’il y ait des groupes par room. Cela permettrait à des personnes inclues dans un groupe de partager leur passion musicale en réalité virtuelle. Un bon moyen de rencontrer des personnes / avatars qui ont les mêmes passions que soi (et qui sont parfois au bout du monde) mais d’aller plus loin que du partage de post et de l’écriture de commentaire. On pourrait donc avoir plusieurs rooms qui appartiendrait à des groupes. Comme en boîte de nuit où l’on réserve une table, on réserverait une room virtuelle avec ses propres services.
  • On pourrait envisager une gamification des Boiler Room avec des blind tests musicaux en réalité virtuelle ou d’autres jeux en rapport avec la musique…
  • Il est possible également d’envisager des pièces qui puissent accueillir des sons et lumières extrêmement intéressants avec des formes particulières, des avatars qui viennent danser et mettre l’ambiance…
  • A quand le Shazam de la VR pour directement ajouter les tracks passées lors du DJ Set ?
  • Vous avez d’autres idées ?…

Quoi qu’il en soit l’expérience ne devra pas être linéaire pour présenter un intérêt certain à être en réalité virtuelle. Ces exemples sont d’ailleurs transposables à tout types de concerts diffusés en réalité virtuelle.

COMMENT MONÉTISER CES BOILER ROOM EN RÉALITÉ VIRTUELLE ?

Le système de monétisation le plus classique et celui adopté par les Boiler Room actuellement est un financement par des marques. En effet, des soirées sont organisées sous l’effigie d’une marque (Ray-Ban, Nike, GoPro, Red Bull…) qui sponsorise l’évènement. A savoir que les artistes ne sont pas payés par les Boiler Room, mais par les marques (ou alors ils sont simplement invités pour se promouvoir lors de « Premieres »). Au final, tout un chacun est capable d’organiser une Boiler Room pour peu qu’il en respecte les codes : un public, un plan fixe, un DJ Set.

Avec l’arrivée de la réalité virtuelle dans le monde des Boiler Room, c’est de nouvelles potentialités qui s’ouvrent pour les marques de se promouvoir et de proposer de nouvelles expériences au public. A chaque marque d’inventer ce qu’elle souhaite mettre dans ces nouvelles Boiler Room (quelques idées ont été dressé plus haut pour exemple). On peut toutefois penser que la réalité virtuelle peut donner donner un nouveau souffle monétisable aux Boiler Room. En effet, il facilement imaginable que l’utilisateur puisse (en plus du sponsoring des marques) payer pour assister à une Boiler Room en réalité virtuelle si on lui propose de vrais services ainsi que de véritables expériences. La publicité pourrait, par conséquent, ne plus être le seul moyen de monétiser les Boiler Room. Mais cela reste encore à confirmer.

A voir si les fans de l’underground apprécieront.

Laisser un commentaire

comment-avatar

*