Accueil / Casques de réalité virtuelle / Microsoft dévoile les (faibles) configurations requises pour son casque de réalité virtuelle
microsoft-casque-realite-virtuelle-compatible-ordinateur-1200x674

Microsoft dévoile les (faibles) configurations requises pour son casque de réalité virtuelle

On connaît désormais les configurations requises pour le casque de réalité virtuelle de Microsoft. En quelques mots : accessibles à tous.

Microsoft s’est définitivement lancé dans la course à la réalité virtuelle le 26 octobre 2016. A l’occasion d’une keynote, la firme de Redmond a dévoilé les premières images de son casque VR, dont le design se rapproche sensiblement de celui du PSVR de Sony. Il n’empêche que l’annonce fait passer un message clair aux professionnels du secteur – Oculus et HTC à titre d’exemple -, qui seront désormais en concurrence direct avec l’entreprise américaine.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette nouvelle concurrence risque de redistribuer les cartes. Premièrement, la compagnie fondée par Bill Gates a promis de développer un produit compatible avec les ordinateurs à un prix jusque-là jamais vu : 299 $. En comparaison, l’Oculus Rift et l’HTC Vive coûtent respectivement en moyenne 750 et 900 €. Un écart gargantuesque qui aura assurément le mérite d’attirer une nouvelle demande.

Deuxièmement, et c’est là que Microsoft joue sa pièce maîtresse, l’ordinateur compatible au projet de la firme nécessite en aucun cas une puissance digne des PC de gamers professionnels. En comparaison, l’HTC Vive et l’Oculus Rift nécessitent un système beaucoup plus développé. En intégrant Windows Holographic First Runer, l’interface holographique également présente sur les Hololens, à Windows 10, la compagnie a révélé les configurations requises repérées par The Verge.

  • 8GB de RAM
  • Une carte graphique qui supporte DirectX 12
  • Un port USB 3.0
  • Un processeur d’au moins quatre cœurs

En comparaison, l’HTC Vive et l’Oculus Rift nécessitent un système beaucoup plus puissant. Cette brochette de bonnes nouvelles laisse donc présager plusieurs scénarios. Le grand public pourrait s’intéresser davantage à ce type de technologie, tout en se le procurant pour des coûts amoindris. Conséquences : le succès du casque de réalité virtuelle signé Microsoft entraînerait de fortes ventes. En parallèle, les prix du marché, et notamment ceux du HTC Vive et de l’Oculus Rift, pourraient eux être revus à la baisse pour s’aligner face à l’entreprise actuellement dirigée par Satya Nadella. Réponse dans quelques mois.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
apple-realite-augmentee-iphone-620x413
Apple : De la réalité augmentée sur l’Iphone 8 ?

Des indices flagrants laissent penser qu’Apple développerait un smartphone compatible avec la réalité augmentée.

theatre-realite-virtuelle-realite-mixte-1253×534
Théâtre : quand la réalité mixte s’invite sur les planches

Royal Shakespeare Company et Intel ont conclu un partenariat articulé autour d’un projet de réalité mixte au théâtre.

Fermer