Accueil / Casques de réalité virtuelle / [Analyse] Pourquoi HTC baisse-t-il le prix de son casque de réalité virtuelle HTC Vive ?
HTC-Vive-prix-france-1021x580

[Analyse] Pourquoi HTC baisse-t-il le prix de son casque de réalité virtuelle HTC Vive ?

GoGlasses a tenté de comprendre et d’analyser les raisons pour lesquelles HTC Corporation à baissé le prix de son casque de réalité virtuelle HTC Vive.

Le meilleur du marché mais onéreux. Voilà comment était décrit le casque de réalité virtuelle HTC Vive sorti le 4 avril 2016. Sa puissance et le réalisme des expériences ont certes séduit le cœur des fans de réalité virtuelle, mais son prix trop élevé constituait un frein à sa démocratisation. Les dirigeants de l’entreprise taïwanaise ont donc revu la tarification de leur modèle phare, désormais vendu à hauteur de 600 dollars, soit une baisse de 200 dollars. Une ristourne qui s’inscrit en fait dans une stratégie bien déterminée.

> Lire aussi : Un an après sa sortie, quel est le bilan de l’HTC Vive ?

HTC Vive : une guerre des prix contre l’Oculus Rift

L’explication la plus évidente à ce rabais est logiquement la dimension concurrentielle dans laquelle se trouvent l’HTC Vive et l’Oculus Rift. Deux modèles haut de gamme compatibles avec un ordinateur, qui se tirent la bourre depuis leur sortie officielle séparée d’une semaine et un jour seulement. Mais l’HTC Vive a rapidement devancé le modèle de la filiale de Facebook en raison d’un catalogue de contenus plus fourni et de la présence de contrôleurs VR. Oculus a quant à lui tardé à sortir ce type d’accessoire, arrivé sur le marché fin 2016.

> Lire aussi : [Analyse] : Pourquoi Oculus baisse-t-il le prix de l’Oculus Rift et des Oculus Touch ?

Alors que les chiffres de ventes du Vive étaient au beau fixe, ceux du Rift peinaient à décoller. Comment renverser la vapeur, se demandait-on dans les couloirs d’Oculus. L’entreprise rachetée en 2014 pour la modique somme de deux milliards de dollars a alors profité de l’été 2017 pour lancer de nouveaux pricing éphémères, et baisser son produit de 600 à 399 $ le temps de quelques mois. Une stratégie qui aura fait son effet, l’Oculus Rift bondissant dans les recherches Google le jour de l’annonce.

htc-vive-vs-oculus-rift-990x600

D’un coût de 800 $, l’HTC Vive est rapidement devenu un casque trop onéreux comparé à ses homologues du secteur. La baisse de l’Oculus a donc logiquement poussé la multinationale asiatique à réévaluer la valeur de son casque. Une théorie pourtant réfutée par la compagnie, qui affirme ne pas avoir réagi aux changements effectués par son meilleur ennemi. Soit. Le business reste du business, et aligner ses tarifs est une stratégie courante pour rester dans la compétition.

> Lire aussi : HTC Vive : en plus de ses 75 nouveaux jeux VR, Viveport pourrait débarquer sur l’Oculus Rift

Cette diminution pourrait également s’expliquer par la volonté de démocratiser la réalité virtuelle à travers le monde. La rendre moins cher, c’est aussi la rendre plus accessible. Mais le Rift et le Vive ont encore leurs limites : leur dépendance à un ordinateur compatible, lui aussi onéreux, que tout passionné de VR ne possède pas forcément. En comparaison, les joueurs de PlayStation n’avaient pas à réinvestir dans du matériels pour expérimenter les joies du PSVR dont le succès rencontré au cours des derniers mois a dépassé les espérances de la firme.

HTC Vive : une stratégie marketing définie

lancement-officiel-viveport-abonnement-htc-vive-1000x562

Baisser le prix du meilleur casque de réalité virtuelle du marché fait forcément couler beaucoup d’encre. Et accroît de facto sa visibilité sur internet. Sur un court laps de temps, l’HTC Vive est repassé en tête des casques les plus tapés sur Google, selon les données de Google Trends. Avant que le modèle ne perde de sa splendeur quelques jours plus tard. Il n’empêche que ce type d’annonce dispose d’un impact instantané sur la communauté – autre exemple, l’Oculus Rift.

> Lire aussi : HTC Vive : le système d’abonnement Viveport officiellement lancé

HTC Corporation n’a pas uniquement cassé le prix de son hardware. Le nouveau pack est aussi composé d’un abonnement mensuel gratuit à Viveport, plateforme de contenus en réalité virtuelle lancée par HTC début avril 2017. Les utilisateurs auront alors le choix de sélectionner cinq jeux VR parmi le catalogue d’applications immersives de Viveport. Un moyen de fidéliser une base de joueurs plus solide à travers la découverte de nouvelles expériences, et d’augmenter le nombre d’abonnés le mois suivant en cas de satisfaction des utilisateurs.

Un HTC Vive 2 en développement ?

htc-vive-2-990x640

Une dévaluation de l’HTC Vive sonnerait-elle comme la fin d’un cycle, et le début d’un nouveau ? A savoir le développement et la sortie prochaine d’un HTC Vive 2. Non, selon Alvin Wang Graylin, qui préside la branche chinoise de l’entreprise. Graylin a en effet confirmé à RoadtoVR qu’aucune seconde version de l’HTC Vive n’était pour l’heure prévue. HTC préférant patienter entre une et trois années avant de commencer un tout nouveau chantier. Même refrain du côté d’Oculus, qui exclut toute nouvelle version avant deux ans.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.