Accueil / Casques de réalité virtuelle / Project Alloy : Intel abandonne son projet de casque de réalité mixte autonome
abandon-project-alloy-casque-mr-autonome-intel-990x550

Project Alloy : Intel abandonne son projet de casque de réalité mixte autonome

Selon RoadtoVR, l’entreprise américaine Intel Corporation a abandonné le développement de son casque de réalité mixte autonome connu sous le nom de code Project Alloy.

Marche arrière toute du côté d’Intel. Le célèbre constructeur de composants électroniques a décidé de mettre de côté le développement de son casque de réalité mixte autonome connu sous le nom de code Project Alloy. Pourtant, les nouvelles étaient plutôt bonnes en ce début d’année 2017. Intel allant même jusqu’à annoncer une date de sortie oscillant entre le mois de novembre et décembre de la même année. Mais des défis techniques et logistiques l’auraient contraints à rebrousser chemin.

Le Project Alloy lâché par les partenaires d’Intel 

project-alloy-mixed-reality-jeu-multiplayer-480x270

« Intel a décidé de stopper la conception du Project Alloy, mais continuera d’investir dans le développement de technologies qui améliorera les expériences AR/VR nouvelle génération », peut-on lire sur le communiqué de presse reçu par RoadtoVR. Plus concrètement, quelles sont les raisons de cet échec ? La première et principale explication aurait un lien avec les partenaires du projet, devenus frileux au fil des mois passés. Pressentis comme l’un des constructeurs du casque, Asus, Dell et Acer étaient déjà occupés avec Microsoft et la construction de leur casque de réalité mixte respectif.

La seconde serait financière. Non pas qu’Intel rencontrait des difficultés à financer le Project Alloy, mais parce que le prix final du modèle semblait bien trop élevé comparé aux concurrents. Une fourchette de prix avoisinant les 1000 $ circulait en effet depuis le début d’année. Un tarif extrêmement onéreux au regard des autres produits du marché – moins de 500 $ pour les casques MR Microsoft. Enfin, des obstacles techniques comme l’amélioration de la batterie et de l’ergonomie auraient aussi freiner l’avancée du projet.

Intel : d’autres projets dans le viseur

project-alloy-casque-mr-intel-990x550

Ambitieux et prometteur : deux adjectifs qui qualifiaient globalement bien le Project Alloy. Intel comptait commercialiser un produit nouvelle génération grâce à sa faculté à fonctionner sans ordinateur. Ce que l’on appelle aujourd’hui un casque autonome. Le terme « réalité mixte » faisait quant à lui référence à sa compatibilité avec Windows 10, sur lequel peut notamment tourner une certaine plateforme nommée Windows Mixed Reality. Le modèle d’Intel était aussi équipé d’un système inside-out tracking et d’un contrôleur 6DoF (Degrees of Freedom).

> Lire aussi : Intel : la réalité virtuelle, le live 360 et le replay 360 s’invitent aux Jeux Olympiques 2018 et 2024

Dans son communiqué, la compagnie américaine revient par ailleurs sur les prochains grands chantiers qui l’attendent. Outre le fait qu’Intel souhaite intégrer la réalité virtuelle et le live 360 aux JO 2018 et 2024, la société compte poursuivre ses efforts sur le traitement visuel (Movidius), les capteurs de profondeur et degrés de liberté (RealSense), les expériences immersives sans fil (WiGig), la mémoire Intel® Optane™ et sa technologie Thunderbolt™. L’entreprise explique que le « Project Alloy a été un excellent POC (Proof of Concept, ndlr) pour la société », visiblement prête à rebondir de plus belle.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.