Google crée une division spécialisée dans la réalité virtuelle

Google crée une division spécialisée dans la réalité virtuelle

Google fait un pas de plus dans la réalité virtuelle avec cette nouvelle annonce : la firme de Mountain View va ouvrir une nouvelle division dédiée à la réalité virtuelle. Cette division sera dirigée par Clay Bavor, l’ancien vice-président des apps Gmail, Doc et Drive, qui avait dirigé le lancement du Google Cardboard.

Cela fait maintenant plus de 2 ans que Google s’investie dans le domaine de la réalité virtuelle avec plusieurs annonces à son actif. En effet, Google avait pris tout le monde de cours en 2014 en distribuant en marge de la Google I/O un petit casque VR en carton à monter soi-même. Ce dernier avait reçu un très très grand succès auprès du public (et pas seulement que des geeks) et des professionnels. L’année suivante à la Google I/O de 2015, c’est tout simplement 20 minutes de conférences par Clay Bavor lui-même lors de la fameuse Keynote que Google lançait officiellement une version 2 de son Google Cardboard beaucoup plus facile à monter et compatible avec de très nombreux téléphones. Immense succès pour cette V2 également. Mais Google ne s’est pas arrêté puis qu’il met à disposition un SDK spécialisé dans la VR qui ne cesse d’évoluer pour rendre accessible le développement d’applications en réalité virtuelle. Outre cela, Google commence à développer des partenariats avec les écoles (américaines pour l’instant) afin qu’elles puissent utiliser lors des cours ses Cardboards grâce à une application tablette spécifique permettant au professeur de diffuser à toute sa classe des contenus en VR pour ses élèves munis de Cardboards. Enfin, Google investi également dans les caméras 360 avec sa caméra 360 en partenariat avec GoPro.

L’idée de Google est donc bien de ne pas se laisser devancer par Facebook et Samsung qui investissement respectivement avec l’Oculus Rift et le Samsung Gear VR massivement dans la réalité virtuelle. Nous en sommes véritablement qu’au début de la réalité virtuelle, mais c’est à l’heure actuellement que se précise les positions des prochains futurs grands de la VR. Les acteurs du digital d’aujourd’hui seront-ils donc les acteurs de la VR de demain ?

Laisser un commentaire

comment-avatar

*