Le Cardboard a t-il encore un avenir ?

Le Cardboard a t-il encore un avenir ?

Le Cardboard a t-il encore un avenir ?

nouveau-design-cardboard-aimant

C’est une question légitime après les différences annonces de la Google I/O 2016. En effet, lors de cette Keynote, Google par l’intermédiaire de son VP en charge de la réalité virtuelle Clay Bavor, a annoncé notamment que des partenariats allaient être tissés pour construire de nouveaux casques en réalité virtuelle pour les rendre compatibles avec Daydream, sa plateforme mobile en réalité virtuelle qui sortira en automne 2016. Plus précisément, Google va partager avec ses partenaires les guidelines et les bonnes pratiques pour construire un casque en réalité virtuelle de qualité et confortable et compatible avec son smartphone.

A l’instar de ce que les commentateurs avaient prévu, Google ne sortira pas (ou pas encore) son propre casque de réalité virtuelle. Ce sont donc des producteurs partenaires qui se chargeront de le faire en suivant les consignes de Google afin que cela respecte les attentes des utilisateurs et la qualité sur  la plateforme mobile Daydream. Au regard des plans qui ont été dévoilé lors de la Google I/O 2016, Google semble donc s’orienter vers un casque de réalité virtuelle en plastique comme on pourrait le constater sur les plans ci-dessous :

daydream-casque-realite-virtuelle-google

Etant donné que le Daydream sera une plateforme mobile dédiée à la réalité virtuelle, ce casque de réalité virtuelle sera capable d’accueillir un smartphone (Android possédant un OS Android N au minimum) comme c’était le cas pour le Google Cardboard. On remarquera que ce casque possède à la différence du Cardboard une sangle pour maintenir le casque VR sur la tête. Difficile de voir si de la mousse sera prévue également pour les problèmes liés à la transpiration, quelle sera la taille des lentilles et comment il sera possible de calibrer votre vision avec le casque (cela se fait par un QR Code sur le Cardboard). Sur ce prochain casque de réalité virtuelle de Google, il ne semble pas y avoir non plus de bouton qui permette de gérer l’écartement des yeux comme il est par exemple possible de le faire sur le Samsung Gear VR. Il reste donc beaucoup de questions en suspens sur ce casque et les nombreuses possibilités techniques qu’il devra apporter pour profiter d’une expérience en VR confortable.

Cependant, si un point va bien faire la différence entre ce futur casque et le Google Cardboard, c’est bien l’interaction. En effet, sur la version 1 la seule interaction possible était liée au petit aimant qui fasait le lien avec le magnétomètre du téléphone provoquant une interaction électromagnétique avec smartphone et qui conduisait à reproduire le toucher. Dans la version 2 pour éviter les problèmes du au magnétomètre, les ingénieurs de chez Google ont décidé de remplacer cela par un bouton poussoir qui rendait d’ailleurs le Cardboard compatible avec un grand nombre de smartphones (dont notamment ceux de grande taille). Néanmoins, si la version 2 du smartphone était très satisfaisante pour bénéficier d’une bonne première approche de la réalité virtuelle avec votre smartphone, il n’en demeure pas moins que les interactions étaient assez limitées. Cela est d’ailleurs le cas pour la plupart des casques de réalité virtuelle du marché. Par conséquent, Google a jugé bon de dévoiler également en complément du casque un contrôleur qui ressemble à une télécommande et qui vous permettra d’interagir avec votre environnement virtuel.

daydream-controleur-casque-VR-google

Sur cette télécommande, peu d’éléments ont fuité. On sait que Google mettra à disposition des développeurs un kit de développement et que cette télécommande fonctionnera sous Android. On sait également qu’elle possède les capteurs nécessaires (accéléromètre, gyroscope…) à bonne utilisation d’expériences en VR, mais aucune véritable fiche technique n’a pour l’instant été dévoilée. Sur la photo, on peut constater en outre qu’il existe 2 boutons sur cette télécommande, mais dont il est difficile pour l’heure de déterminer la fonction exacte.

Il est fort probable que la télécommande se connecte à Daydream en bluetooth sur votre smartphone Android. Mais pour l’heure on ne sait pas s’il y aura un lien de connexion particulier avec le casque de réalité virtuelle de Google. Plus précisément, il n’y a aucune indication à l’heure actuelle qui permette de penser que cette télécommande ne soit pas compatible avec votre Cardboard. En somme, il pourrait être possible d’utiliser votre cardboard (avec une sangle), votre téléphone sous Daydream et la télécommande Google pour profiter d’expériences en VR. Il est fort probable que cela soit moins confortable que le prochain casque de réalité virtuelle de Google, néanmoins cela pourrait faire une très bonne première approche de la réalité virtuelle pour tester Daydream.

Si le Cardboard va probablement prendre un petit coup de vieux prochainement, il n’en demeure pas moins qu’il demeurera toujours un très bon moyen abordable de découvrir la réalité virtuelle et de s’y initier avant d’investir dans un casque de réalité virtuel plus onéreux. En outre, son attrait marketing pour les professionnels du secteur restera indéniable et constituera un de ses atouts phare.

Laisser un commentaire

comment-avatar

*