Où en est-on réellement avec les objets connectés ?

Où en est-on réellement avec les objets connectés ?

Quotidiennement, nous évoquons sur GoGlasses des informations sur les lunettes et casques connectés. Ces nouvelles technologies s’inscrivent plus globalement dans un contexte du « ‘tout connecté ». Montres, balances, appareils ménagers, tout devient potentiellement connecté. Afin de comprendre plus globalement quels sont les enjeux actuels liés à l’internet des objets, nous accueillons aujourd’hui Renaud du site Objetconnecte.com, et en avons profité pour lui poser quelques questions.

Renaud, qu’est-ce concrètement qu’un objet connecté ?

Un objet connecté pour la majeur partie des gens, ce sont des gadgets complètement fous, farfelus ou totalement indispensables qui sont censés bouleverser nos vies et que l’on peux voir dans télématin, BFM TV ou même dans 20 minutes, pour le grand publique cela s’arrête souvent là. Pour des personnes plus technophiles et curieuse, ce sont des produits qui dialoguent avec votre smartphone, votre tablette ou votre PC. Ce type terminaux servant de « Hub » pour contrôler toute une batterie de nouveautés. Le dialogue s’effectue généralement par wifi ou bluetooth.

Depuis quand les objets connectés existent-ils ?

Les objets connectés existe depuis longtemps, au même type de plein d’innovation comme l’impression 3D ou les casques de réalités virtuelles, on a l’impression que c’est du 100% 21eme siècle alors que c’est du 100% 20eme siècle à l’origine.

C’est Rafi Haladjian de la société Violet qui créé en 2003 le premier objet connecté : la lampe DAL. En 2005, la même société a lancé le fameux lapin connecté Nabaztag qui est pour beaucoup considéré comme le premier véritable objet connecté (nommé aussi Karotz).

Le Nabaztag

On entend énormément parler des objets connectés, qu’est-ce qui peut expliquer une telle croissance ?

La croissance peux s’expliquer principalement par la très forte augmentation de l’accessibilité au grand publique à des terminaux de type tablettes et smartphones qui on une puissance de calcule embarqué très importante qui permet de gérer beaucoup d’informations. Ceci couplé à une couverture internet quasi complète en France (3G, 4G, wifi) et une miniaturisation toujours plus importante de l’électronique permettent aux porteurs de projet de réellement pouvoir donner vie à leurs idées. Il y a aussi le phénomène récent du Crowdfounding qui permet aux entrepreneurs de trouver des financements plus facilement et surtout de voir si leur idée aura du succès un jour.

Pourriez-vous nous citer les objets connectés vous ayant le plus marqué (le plus utile, le plus insolite, le plus inutile, etc.) ?

Les objets connectés les plus utiles sont aussi les plus invisibles et servent, grâce à des capteurs à alimenter nos villes en énergie, eau, etc (télé relève des compteurs d’eau, les capteurs dans les arbres de la ville de Paris, pour alimenter en eau, …etc)…

Et objets inutiles : il y en a plein, mais ça fait aussi partie du processus, de faire de l’objet inutile, pour ensuite aller vers des objets utiles. Les fab labs fabriquent des objets inutiles avec les enfants pour les initier aux objets connectés. Mais aussi les mouvements créatifs de DataDada avec We Love The Net, etc etc…

On aime particulièrement : le Cahier de Dessin animé, de Claire Fay et Pierrick Chabi, qu’on vient de tester.

Quel peut être l’usage de ces objets dans le monde de l’entreprise en 2015 ?

Il y a la partie visible de l’iceberg qui sont les objets connectés pour le grand public mais vous avez parfaitement raison d’évoquer ce point, qu’en est il du BtoB ? Comme pour les lunettes connectées qui ont un avenir prometteur pour les professionnels (je ne parle pas du grand public), les objets connectés seront eux aussi beaucoup plus présent dans la vie d’une entreprise.

Du traducteur en temps réel qui permettra d’abattre encore un peu plus la barrière de la langue en passant par le détecteur de places disponible dans le bureau au siège qui s’adapte a votre morphologie ou vous indique si vous avez besoin de vous redresser, le monde de l’entreprise sera truffé d’objets connectés.

Les objets connectés serviront de facilitateur de vie pour le salarié, d’outil de mesure pour le management mais aussi de réel réponses à une panoplie de corps de métier très importante.

Les agriculteurs peuvent gérer leurs exploitations directement avec des Google Glass ou encore vérifier leurs parcelles de terrain directement avec un Drone en temps réel. Les personnes qui travail dans des zones dangereuses pourront prévenir des situation périlleuses via une mesure en temps réel de leur environnement (centrale nucléaire, produit chimique), il y a aussi les professionnels de la santé qui pourrons découvrir de façon plus précoce les maladies de leurs patients ou prévenir de l’aggravation de certains maux avec les objets connectes. Tous les corps de métiers seront impactés.

Les Français sont-ils à la pointe dans ce domaine ?

Encore récemment au CES de Las Vegas qui a lieu tous les ans et qui est la grande messe de l’innovation et du high tech, nous étions pour cette année la 4ème délégation (après les américains, les coréens et le chinois) ce qui prouve que nous nous sentons concernés par ce phénomène.

Il y a en France énormément de sociétés qui souhaitent faire partie de l’aventure et ne pas manquer la transition de l’internet des objet alors qu’elles avaient ratés 15 ans plutôt celle de l’internet.

Conscient que c’est un véritable impératif d’avoir un média dédié aux professionnels du secteur nous avons lancé récemment le site Internet OBJETCONNECTE.COM afin que toute les personnes évoluant dans ce secteur puissent être à même de savoir ce qu’il s’y passe. Notre volonté est de permettre aux personnes qui travaillent dans ce nouveau monde de trouver toutes les analyses, études et actus économiques du secteur sur un site dédié. En plus de cela, nous souhaitons donner la parole aux experts du secteur que nous côtoyons depuis maintenant plus d’un an avec Objetconnecte.net.

Un grand merci pour l’ensemble de ces très complètes informations Renaud ! A très bientôt !

Laisser un commentaire

comment-avatar

*