Accueil / Actualités Générales / Larry Page construit secrètement des voitures volantes
dessin-voiture-volante-larry-page

Larry Page construit secrètement des voitures volantes

Mais que mijote donc l’un des co-fondateurs de Google (appartenant désormais à Alphabet), Larry Page ? Selon l’agence Bloomberg, l’Américain aurait personnellement investi dans deux start-up intitulées Zee.Aero et Kitty Hawk, dont la conception et la création de voitures volantes seraient leur domaine d’expertise. La première, fondée en 2010 et financée par M. Page lui-même, aurait bénéficié d’un généreux de coup de pouce de 100 millions de dollars. Ambitieux, l’informaticien n’a alors pas hésité à lancer la deuxième start-up quelques années plus tard, en 2015 exactement.

Concrètement, les deux sociétés s’attellent à dessiner et développer des modèles de voitures volantes, l’un des rêves, semble-t-il, de Larry Page. Zee.Aeero a d’ailleurs réalisé plusieurs vols d’essais dans un aéroport situé à une heure de route de Mountain View, siège de Google. Pour ce faire, les équipes du milliardaire auraient recruté des designers et ingénieurs aérospatiaux, tout droit débarqués de firmes aussi prestigieuses les unes que les autres : Nasa, Boeing ou encore SpaceX. Concernant le design des prototypes, deux modèles sortiraient du lot : l’un sous forme d’un avion miniature monoplace, l’autre, plus atypique, ressemblerait sensiblement au dessin ci-dessous et serait capable de démarrer à la verticale.

ZeeAero-dessin-brevet-larry-page-voiture-volante
L’un des brevets de Larry Page déposé en 2012

De son côté, la société Kitty Hawk semblerait être utilisée pour l’usage personnel de Larry Page. Ce dernier se serait même fait construire un drone quadricoptère géant. Afin de développer la start-up, l’homme originaire du Pays de l’Oncle Sam aurait fait appel à des ingénieurs d’AeroVelo, société canadienne qui avait empoché 250 000 dollars à l’occasion de la compétition Igor Sikorsky 2013, qu’elle avait remportée grâce à un hélicoptère à propulsion humaine qui volait à plus de trois mètres d’altitude. Aucun doute sur les ambitions de Page, déterminé à révolutionner notre manière de nous déplacer.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
ricoh-theta-s-camera-360-test
Test de la caméra 360 Ricoh Theta S

A l'heure où les nouvelles technologies évoluent à une vitesse impressionnante, il est devenu essentiel pour les multinationales de s'adapter...

agence-photo-getty-image-360
Getty Images ouvre une cellule dédiée aux photo 360

Au vu de l'engouement que bénéficie la réalité virtuelle, certains décident de prendre les choses en mains en s'adaptant au...

Fermer